Une chronique by Grandissimots !

sacha stellie; plus et encore; grandissimots

Sacha Stellie, c'est une marque, un univers, un style... inimitables. On en veut encore et toujours plus...

Si j'ai tenu à débuter cette lettre par la "bande-annonce" de "Plus & Encore", le dernier ouvrage de Sacha Stellie, c'est parce que je pense que c'est une formidable idée pour "teaser" le roman. C'est une très bonne idée pour allécher le futur lecteur - surtout s'il est déjà fan de Sacha - et lui permettre d'entrer tout de suite dans l'environnement dans lequel il sera plongé.

Sacha nous confronte avec trois personnages principaux (Pio, Milo et Jude) dont les origines, les parcours, les caractères, les tempéraments, vont une nouvelle fois, un peu comme dans "La vie rayée", nous permettre de nous attacher immanquablement à eux en nous permettant de rentrer dans leur intimité, de partager leurs douleurs, leurs peines, leurs joies, leurs fous-rires, leurs déchirements...
Aucun des romans de Sacha Stellie ne peut laisser indifférent. Son talent consiste justement à nous faire pénétrer dans l'univers de ses personnages dont on sent que chacun est disséqué. Le lecteur trouvera forcément un angle d'attache sur un ou plusieurs de ses héros. Il y a beaucoup de talent dans l'écriture, dans le style, mais aussi beaucoup de travail de recherches, de documentation, d'information pour rendre les récits les plus cohérents et crédibles possible.
"Plus & Encore" c'est donc aussi un peu le cri du cœur de ses lecteurs qui en voudront toujours...plus et encore !
Découvrez de toute urgence tous les romans de Sacha Stellie ici !


Les avis des lecteurs

sacha stellie; plus et encore, roman psychologique; addiction; le bureau des légendes

Interview du 29 novembre 2018 réalisée par "Le Club des Indés"

*** JEUDI INTERVIEW ***
Samedi, la talentueuse Sacha Stellie sort son nouveau roman.

Voici en avant-première les coulisses de l'écriture :

sacha stellie; plus et encore, le bureau des légendes; intrigue politique, roman psychologique

Comment t’est venue l’idée de ce roman ?
C’était il y a tout juste un an, à la suite d’une conversation avec une parfaite inconnue à Paris, lors d’un salon. Les rencontres sont toujours le point de départ de tous mes projets. J’y suis très attentive. Elles sont un formidable levier dans nos vies sous contrôle pour sortir de nos zones de confort et en explorer de nouvelles.

Quelle est la thématique mise en avant ?
Plusieurs sont abordées, c’est un roman à tiroirs, mais le sujet central est celui des addictions. Je souhaitais parler de ces dépendances qui nous entravent dans nos libertés et nos jugements. De ces geôles où nous nous enfermons nous-mêmes, par nécessité, souvent inconsciemment, afin de fuir un mal plus profond, de trouver le moyen de supporter l’insupportable.
Mais comme j’écris avant tout des comédies dramatiques, j’ai volontairement affublé mes personnages d’addictions peu classiques afin de créer des situations cocasses frôlant le burlesque. (Rires)

Quelle est la plus grosse difficulté rencontrée ?
Incontestablement cette intrigue politique dans laquelle j’ai souhaité plonger mes pauvres personnages. C’était un pari d’aborder ce thème qui est loin d’être l’un de mes prédilections. J’ai beaucoup travaillé les champs lexicaux, la cohérence des faits, la crédibilité des protagonistes… Il semblerait que le rendu soit plutôt honorable à en juger par les retours de mes premiers lecteurs… L’un d’eux a même fait un parallèle, dans un enthousiasme débordant certainement, avec « Le bureau des légendes » ! (Si seulement…)

A l’inverse, quelle a été la partie la plus jouissive à développer ?
Les traumatismes de bases de mes trois personnages, les névroses et pathologies qui en ont découlées puis les addictions mises en place en réactions. Parce que la vie est plus forte que tout et qu’il faut vivre coûte que coûte. Alors, oui, ils sont bancals et bien amochés, mais ils sont vivants. Là, encore j’ai fait grand nombre de recherches et ai travaillé en étroite collaboration avec deux psychologues passionnants. Pedro Sanchau pour l’aspect addictologie (je vous invite d’ailleurs à découvrir sa chaine You tube « Psykocouac » absolument remarquable) et Adrien Plaza, psycho neurologue, pour la cohérence globale de mon scénario.

Quel est ton sentiment à 2 jours de la sortie ?
Euphorique, impatiente, très excitée… Heureuse tout simplement.
Et bien plus encore !

Merci au Club des Indés pour cette agréable interview !


Radio Rameen met à l'honneur la bande-annonce de "Plus & Encore" avec cette programmation "Coup de cœur" du 27 novembre 2018

Lire l'article : Ici


Découvrez une critique :

 

"Pio-Alexander, Milo et Jude forment une bulle insécable, protectrice, à l'abri du fracas du monde.
Ils se sont rencontrés dans les pires conditions et se sont construits en réaction, en opposition, face à une société perçue comme nocive et empoisonnée.
Cette fusion, ce noyau qu'ils forment, c'est leur ticket de survie.
Seulement à trop vouloir fuir le monde, on n'est pas préparé à l'affronter...

Sacha Stellie nous plonge au cœur d'un roman atypique, où le salut vient de l'amitié ou de l'amour, bouillonnant comme l'adolescence.
Sa plume est incisive et précise, presque chirurgicale.
Ces jeunes adultes qui ne veulent pas grandir, qu'elle décrit avec beaucoup de tendresse nous interpellent.
Leur fragilité et leur refus de partager les règles des autres s'est traduit par un repli sur soi, mais pas seuls.
Ils rêvent d'un ailleurs, d'un paradis terrestre. Mais existe-t-il seulement ?"

Christophe Martinolli, Scénariste Réalisateur Romancier Auteur de Bandes Dessinées

Vous recherchez une information en particulier ? Un article précis ? Une idée lecture ?

Mes partenaires :

 



sacha-stellie.com